15 juillet 2004

Une plante verte dans la chambre

Green leaf texture

Mon Yucca veut m’asphyxier !

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Tout le monde a bien retenu ses leçons de sciences naturelles sur la photosynthèse à l’école et les met soigneusement en application en évitant de mettre des plantes vertes dans sa chambre, car le processus de photosynthèse de la plante, qui consomme le gaz carbonique ambiant pour rejeter de l’oxygène, est parfaitement rôdé et permet ainsi d’oxygéner la pièce. La nuit tombant, le processus de photosynthèse s’arrête momentanément mais la plante ne se laisse pas mourir pour autant en continuant à respirer, dégageant uniquement du gaz carbonique, d’où son expulsion manu-militari de nos chambres elle est accusée de vouloir nous étouffer, de libérer un gaz toxique.

Cependant, le rapport entre ce que recrache une plante verte la nuit en gaz carbonique et ce que votre conjoint peut causer comme dégâts à votre espace vital, penche irrémédiablement en faveur de la plante, mieux vaut donc virer votre conjoint et le faire dormir sur le canapé pour garder la plante dans sa chambre qui elle, au moins, ne ronfle pas. Même à poids égal, ce qui ferait tout de même un bel arbre ou une petite serre, une plante respire moins qu’un être humain, il n’y a pas péril en la demeure, le volume de gaz rejeté est ridicule comparé à celui qui est expiré des poumons de nos congénères.