7 juillet 2005

Un sourd muet

no-sound-mute-concept-business-cartoons_zkpP7k_O_L

Qui ne dit mot n’entend

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Dans le langage courant, celui où on ne pèse pas ses mots, il est fréquent d’entendre parler d’un sourd muet. Ces deux déficiences physiques doivent pourtant être dissociées car il s’agit bien de deux problèmes distincts et non liés.

Il faut savoir qu’on ne dénombre pas plus de sourds et muets que d’aveugles unijambistes.

Ce qui est vrai, c’est que les sourds ont des difficultés à apprendre à parler parce qu’ils ne s’entendent pas. Mais il ne s’agit en aucun cas de mutisme. leurs cordes vocales fonctionnent parfaitement et leur permettent d’émettre autant de sons que n’importe quel entendant. Les sourds qui ne parlent pas n’ont tout simplement pas appris à parler mais ne présentent pas de déficience physique autre que leur surdité.