12 août 2004

Les dinosaures étaient tous stupides

cute-dragon-in-garden_G1Hg03tO

Le contenu de cet article est PROBABLE

Le cerveau du dino est-il idiot ?

On retient le plus souvent de nos rapides cours de paléontologie à l’école, et notamment lors du chapitre sur les dinosaures, que ceux-ci possédaient un petit cerveau et étaient de sombres crétins, à moins que soit faite trop rapidement une corrélation entre la bêtise et la taille, idée appuyée en son temps par des scientifiques comme Bertha Parker, qui allaient jusqu’à déclarer que leur disparition était une des conséquences de leur stupidité. Or, bien que tous les dinosaures ne soient pas des modèles d’intelligence, la documentation fossile à ce sujet est abondante et a apporté pas mal de données sur les cerveaux fossiles, comme des crânes parfaitement conservés, contredisant cette idée reçue.

Bien que la taille de leur cerveau soit proportionnellement inférieure à celle des humains ou des baleines, le rapport entre leur cerveau et leur taille du corps tombe exactement dans la courbe reptilienne extrapolée à des animaux de leur taille. Le quotient d’encéphalisation (Q.E.), qui est le rapport entre le cerveau réel et le cerveau prévu pour un reptile de même poids (1 étant la norme), est cependant différent selon les dinosaures, les carnivores ayant un Q.E. de 5 pour certains (donc un cerveau plus gros que prévu pour un reptile moyen de même poids) contre 0,20 pour d’autres herbivores. La classification correspondant aux déductions sur la rapidité, l’agilité et la complexité du comportement dans l’alimentation (ou dans les efforts pour éviter d’être soi-même avalé).

Mais la taille du cerveau est-elle un élément fiable de comparaison pour ce qui est de l’intelligence ? Rien n’est moins sûr ! Chez les humains son volume varie de 900 cm3 à 2 500 cm3 et de nombreux génies atteignaient difficilement les 1 000 cm3. Cependant un écart très important entre espèces peut-être raisonnablement considéré comme un bon indicateur.