26 décembre 2005

L’écureuil spécialiste de l’épargne

Capture d'écran 2015-08-18 19.12.30

Le contenu de cet article est PROUVÉ

De la prévoyance plutôt que de l’épargne

Une célèbre institution bancaire française a fait son emblème de ce charmant mammifère arboricole à cause de sa tenace réputation d’épargnant dans l’imagerie populaire.

L’écureuil a une mémoire qui lui joue des tours, il ne se rappelle pas tous ses “placements” et “investissements”.

C’est pourquoi, à l’annonce de l’automne, il cache bien plus de nourriture qu’il faudrait à toute sa famille durant l’hiver, et en multipliant les cachettes pour le bénéfice des arbres dont les graines pourront germer à défaut d’être mangées.

Que penser alors d’une banque qui prend comme modèle un animal charmant au demeurant, mais dont la stratégie ne consiste qu’à éparpiller son capital en tenant une comptabilité défaillante ?