18 août 2005

Le charmeur de serpents

Python

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Flûte alors !

Attraction pour touristes, le charmeur de serpents fait toujours recette, avec son animal hypnotisé face au son envoûtant de la flûte, tel le danseur ivre de musique. En réalité, jouer de la flûte n’est qu’un leurre. Le serpent n’aime pas particulièrement la musique, et ne réagit pas au son qu’il entend puisqu’il est sourd comme un pot. En effet, dépourvu d’oreille moyenne (tympan et osselets), il ne fait que suivre les mouvements de son charmant charmeur et de la flûte, mais perçoit parfaitement les vibrations venant des coups de pieds donnés au sol par ce dernier et qui le font réagir.

Le serpent ne percevant donc pas les vibrations de l’air (ou très très faiblement), le charmeur pourrait tout aussi bien agiter son instrument sans jouer que l’effet sur la bête serait le même, mais l’ahurissement des touristes et le pittoresque de la situation en seraient évidemment amoindris.