Vous avez aimé le site,
vous aimerez le livre :


À lire et à offrir.


Mais aussi en version NUMÉRIQUE


Les 7 couleurs de l’arc-en-ciel

Le contenu de cet article est PROUVÉ

34 votes

On en voit de toutes les couleurs !

Une dispersion de la lumière sur un mur d’eau.

Certaines personnes pensent qu’il y a 7 couleurs dans ce phénomène atmosphérique et optique. Tout au long de l’histoire, les hommes ont compté de façons différentes les couleurs de l’arc-en-ciel. Que ce soit pour la conformité religieuse ou juste une théorie fantaisiste comme celle de Newton, faisant une analogie poétique avec les sept sons de la gamme majeure.

L’arc-en-ciel est expliqué parfaitement aujourd’hui par les lois de l’optique géométrique. Il est démontré que la diffusion de la lumière visible s’opère sur un spectre allant du rouge au bleu. Bien évidemment ces couleurs ne sont pas issues d’une « palette » mais le résultat de la diffusion de la lumière du soleil au travers de gouttelettes en suspension, autrement dit des nuages.

L’arc-en-ciel comporte donc autant de « couleurs » que la lumière émise par le soleil, soit une infinité, chacune de ces couleurs étant constituée d’un rayonnement « pur », associé à une longueur d’onde unique. Mais nous ne sommes pas capables de discerner les subtiles différences entre deux rayonnements de longueur d’onde très proches.

Des expériences du milieu du XXe siècle ont montré que dans de bonnes conditions, l’homme pouvait discerner entre elles une vingtaine de couleurs (y compris les pourpres, qui ne sont pas inclus dans le spectre du soleil). En suivant le spectre du rouge au violet, un individu qui ne souffre d’aucun trouble de la vision des couleurs discernera au moins le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu et le violet, soit six couleurs mais un œil entraîné pourra discerner l’indigo entre le bleu et le violet, ou le safran entre le jaune et l’orange et voir un arc-en-ciel à 9 ou 10 couleurs !

Dans le domaine technique cela se traduit par un tableau obtenu à partir des trois couleurs primaires et décliné en couleurs secondaires et ternaires. On a introduit la couleur indigo dans la série des fameuses 7 couleurs de l’arc-en-ciel parce que sa perception est sensiblement plus répandue. Mais ceci n’a plus rien à voir avec la science de l’optique. Le vrai miracle est que la nature réalise cela avec seulement trois pigments rétiniens et une information en noir et blanc !

(Remerciement à M.Guillaume Petite pour ses lumières)

- Pour en savoir plus
- Plus encore...

Pour les spécialistes qui veulent tout savoir

Dernière modification : samedi 13 mars 2010


       


Dans le même ordre d'idées :

|   L'équipe   |   Les liens   |   Plan du site   |   Contacts   |   RSS   |   Version Mobile |

 

NuxitSPIPRSS   © Tatoufaux.com - Tous droits réservés