Close

Pascal

“Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point”

 Le cœur n’est pas celui que l’on croit Lorsque Pascal écrit et compile les notes qui formeront après sa mort Les Pensées – titrées initialement Apologie de la religion chrétienne, il n’a pas pour dessein de traiter de problèmes affectifs et sentimentaux. Les aléas des passions libertines, si elles ont un temps occupé son esprit,…

%d blogueurs aiment cette page :