31 août 2004

Saigner fait du bien

blood-spatter-halloween-card-in-vector-format_fJ3ZWVsO

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Ne vous faites pas de mauvais sang si vous ne saignez pas !

Autant les gens craignent l’hémorragie, autant ils trouvent “bon” de se faire saigner un bouton, ou pensent que le fait de saigner du nez peut permettre d’évacuer un trop plein de pression sanguine.

Cette idée reçue survit aux croyances anciennes en matière de physiologie, du temps où les médecins pensaient que la circulation était un flux sans fin et qu’il fallait de temps en temps évacuer le “mauvais” sang. Il existe quelques maladies qui nécessitent encore des saignées, mais c’est exceptionnel.

Nous savons maintenant que le sang évacué n’est que du sang perdu que le corps humain va être obligé de reconstituer et que des pertes régulières de petites quantités de sang peuvent amener à une baisse des réserves en fer, puis à une anémie.