13 mai 2004

Prendre la tension

stethoscope to measure blood pressure

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Il ne sert à rien de prendre la tension trop souvent et n’importe comment

Prendre la « tension » fait partie des rituels obligatoires lors d’une consultation médicale. Il est bien rare que le médecin « ne prenne pas la tension ». Les gens pensent généralement que ce chiffre quasi magique est très important et est en quelque sorte le reflet de leur état de santé.

En fait, en dehors de la surveillance de certains médicaments ou de certaines maladies, mesurer la pression artérielle plus d’une fois par an est inutile et ne sert qu’à dépister une hypertension. Celle-ci ne faisant courir des risques au malade qu’après des années d’évolution, il est donc inutile de multiplier les mesures, sauf pour respecter le rituel.

Il faut savoir que la mesure de la pression artérielle, pour être vraiment valable, doit respecter des règles assez strictes. Le patient doit être allongé et au repos depuis dix minutes, son bras entièrement découvert, le brassard se situant à la hauteur du cœur. L’appareil de mesure (le tensiomètre ou sphygmomanomètre) ne doit pas comporter de lanières et doit être si possible à colonne de mercure.

Les appareils électroniques les plus fiables sont ceux qui prennent la tension avec un brassard qui se met autour du bras. Certaines circonstances cliniques peuvent perturber la mesure électronique. Devant une mesure bizarre, consultez votre médecin.