7 octobre 2004

On dort mieux couché la tête au nord

scales-vector_GJmGhxD_ copie

Le contenu de cet article est PROBABLE

Perdre le Nord ne fait pas perdre le sommeil

Tout droit issu des principes Feng Shui qui sont un ensemble de vieilles superstitions chinoises, (les anciens chinois avaient remarqué que les objets ferreux s’orientaient vers le nord, principe de la boussole, donc pour eux c’était Dieu qui leur indiquait une direction privilégiée), la position du corps par rapport à un champ magnétique terrestre qui aurait une influence sur le corps humain, et plus particulièrement sur le sommeil, n’a jamais trouvé de réelle validation dans les faits, ni n’a fait l’objet de conclusion d’études, mais a plutôt été transmis comme toute croyance populaire, malgré d’autres versions recommandant au contraire de ne jamais dormir la tête au nord pour cause de position “géopathogène” ou parce que les morts sont ainsi couchés chez certains peuples.

Car même si certains animaux ou bactéries se déplacent et se repèrent par rapport au champ magnétique terrestre (champ qui n’est pas fixe et change de sens tous les 200.000 ans environ), de par la présence dans leur corps de magnétite, cela ne signifie pas pour autant que l’homme soit doué des mêmes attributs ni ne subit la même influence de son milieu, l’erreur serait justement de faire ce genre d’amalgame rapide pourtant sans fondement physiologique ni statistique.

Qu’en est-il des dizaines de millions de personnes qui ne font aucun cas de ce principe et qui pourtant dorment comme des bébés ? Comment l’Occident, ignorant ces belles promesses magnétiques, a-t-il pu se reposer si longtemps sans être frappé d’insomnie ? A-t-on des statistiques montrant que des populations entières meurent de fatigue à cause d’un non respect de cette prescription ? Sachant qu’en outre le champ magnétique terrestre n’est pas horizontal à une latitude comme celle de la France, mais a une inclinaison d’environ 45°, faut-il positionner son lit dans un angle identique ?

Les habitants des pôles doivent-ils dormir debout ou la tête en bas ? Et pourquoi n’est-ce que la tête qui est concernée et non pas d’autres organes du corps ? Comment se fait-il donc que nous soyons incapables de nous repérer telle l’abeille si le champ magnétique avait une telle influence sur nous ? Autant de questions sans réponses, et de déclarations sans preuves, qui ne peuvent que confirmer que nous sommes bien, ici aussi, en présence d’une idée reçue.