22 décembre 2004

Les signes du Zodiaque

digital visualization of an armillary sphere

Signes du Zodiaque égalent étoiles en vrac !

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Les astrologues prétendent déterminer la personnalité et le futur d’un individu grâce à son signe zodiacal : ceux-ci seraient fonction du jour et de l’heure de la naissance et donc de la position du soleil à cet instant précis dans ce signe. Un tel point de vue ne peut que paraître étriqué au regard de ce que sont réellement les fameux signes zodiacaux. Ces derniers sont censés représenter une image dans le “ciel” à un moment précis. En fait, ces formes n’ont aucune réalité physique, elles correspondent tout simplement à un effet de perspective. Vues d’un autre endroit de l’espace, comme par exemple depuis une autre planète que la Terre, gravitant autour d’une autre étoile que le Soleil, les images des constellations telles que nous les connaissons, et telles que nous les voyons, disparaîtraient complètement, et les étoiles formeraient d’autres dessins.

Ainsi, les étoiles ou les planètes, qui constituent les pseudos formes que les fondus de l’astrologie prennent pour des signes du zodiaque, sont donc toutes éloignées les unes des autres de millions de kilomètres, et ne sont aucunement alignées, seule notre vision limitée en deux dimensions depuis le plancher des vaches, nous donne cette impression grâce à la lumière qu’elles nous envoient des confins de l’univers. Le hasard seul, de leur distribution dans l’espace, explique que les habitants de la planète Terre leur donnèrent une existence “physique” objective imméritée, l’espace ne se réduisant pourtant pas à un plan euclidien.

Quant aux prévisions astrologiques, elles sont tout aussi aléatoires que les signes sur lesquelles elles reposent.