Close

8 mai 2005

Les règles sont un ovule non fécondé

Un déménagement dans les règles !

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Comme toute femme ayant passé le stade de la puberté le sait, le cycle ovulatoire se termine par les règles, période sanguinolente de quelques jours qui clôt le voyage utérin de l’ovule n’ayant pas eu le bonheur de croiser un spermatozoïde fécondateur. De nombreuses idées reçues et croyances parsèment cette période de pertes, dont celle selon laquelle le sang évacué serait seulement, ou en majeure partie, constitué de l’ovule n’ayant pas rencontré l’âme sœur. Or l’ovule, qui n’est qu’une cellule microscopique, ne constitue qu’une infime partie des pertes, et est dilué dans la masse.

En effet, lorsque l’ovulation a lieu, les parois de l’utérus se couvrent d’un ensemble de petits vaisseaux sanguins qui serviront à fournir les éléments nutritifs et l’oxygène nécessaires au futur embryon. Sans fécondation, non seulement l’ovule est éjecté, mais avec lui tous les tissus tapissant les parois utérines, ce qui constitue le sang des règles.

Bref, l’occupant des lieux est expulsé avec les meubles, et ce sont surtout les meubles qui font le gros du volume.

%d blogueurs aiment cette page :