12 décembre 2005

Les initiales LSD se cachent dans un titre de chanson des Beatles

dba4f6a7fde9c4ab7231961c2ed87fe9_large

Le fils de John Lennon fumait-il des pétards à la crèche ?

Le contenu de cet article est Pratiquement certain

Les Beatles ont révolutionné la pop music et nombreux sont ceux, dont votre serviteur, qui pensent que d’une certaine façon, ils ont changé la face du monde. Ce n’est pas une raison pour raconter n’importe quoi 😉

À groupe légendaire, mythes improbables et innombrables anecdotes. Nous aurions pu parler des décodages les plus fantaisistes de la pochette d’Abbey Road tels que les théories invraisemblables à propos du fait que Paul marche pieds nus (certains interpréteront cela comme un hommage post mortem, persuadés qu’il était secrètement passé de vie à trépas). Nous aurions pu.

Concentrons-nous cependant plutôt sur le titre “Lucy in the Sky with Diamonds” qui cacherait un message subliminal dans son titre et son texte. En effet, on retrouverait dans ce titre les trois initiales LSD et il devient alors facile de discerner dans l’univers poétique de cette chanson un discours souterrain et métaphorique qui serait une ode à la défonce hallucinogène. Pourtant, et même si les textes sont effectivement bien déjantés, John Lennon a toujours démenti cette explication, précisant qu’il avait puisé dans l’imaginaire… de son fils Julian pour écrire cette chanson. Lucy O’Donnell, c’est son nom, était la petite copine de Julian à la maternelle et il l’aurait tout simplement dessiné en train de danser dans le ciel avec des diamants (comme quoi la recherche de la vérité peut apporter des réponses pragmatiques et pour autant rester poétique). Le contenu de la chanson et les images qui y sont associées sont inspirés directement de l’univers d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et non de l’imaginaire acidifié de John Lennon.