Close

2 avril 2006

Les Bulgares sont des Slaves

Y slaves pas les Bulgares !

Le contenu de cet article est PROUVÉ

On a toutes les raisons d’assimiler ce peuple à la grande famille slave : alphabet cyrillique, langue proche du russe (à l’oreille du moins), religion orthodoxe, sans parler de l’inféodation politique de la Bulgarie à l’URSS, qui a marqué le XXe siècle.

Mais toutes ces raisons sont de façade. Les Bulgares sont des « Slaves-Dry ». Ils prennent leur origine ethnique dans le peuple turco-mongol déjà appelé « Bulgares » parvenu d’Asie centrale en Europe dans les premiers siècles de l’ère chrétienne. Un peu plus tard, les Turcs proprement dits prendront le même chemin. Rejoints près de la Mer Noire par les Slaves arrivant, eux, du Nord, ils finirent par assimiler leur langue, un peu comme les français ont assimilé le latin. Quant à l’alphabet en usage en Russie, Ukraine, Serbie, ces nations le doivent aux moines slaves Cyrille et Méthode. C’est cet alphabet qui permettra l’adoption du christianisme par les Bulgares.

Certes l’hybridation des peuples a joué là comme ailleurs, mais il reste que les Bulgares n’ont de Slave que la langue. Le fait qu’on les assimile facilement aux slaves montre que la culture a finalement plus d’importance que la génétique.

%d blogueurs aiment cette page :