18 juillet 2011

Les bouteilles de plongée sont des bouteilles d’oxygène

scuba-glyph-icon_GJ7w868u_L

Un article qui ne manque pas d’air

 Le contenu de cet article est Prouvé

Confusion avec le matériel médical ou simple ignorance, les bouteilles de plongée, ou “blocs” dans le jargon des plongeurs, sont fréquemment rebaptisées “bouteilles d’oxygène”.

Heureusement que ce n’est pas le cas, car les plongeurs seraient dans un drôle d’état.

Comme tout le monde le sait depuis son plus jeune âge grâce aux cours de biologie, l’être humain vit car il respire non pas seulement de l’oxygène, mais de l’air. Et cet air si vital est constitué à 78% d’azote (ou diazote pour les tatillons), à 21% d’oxygène (ou dioxygène) et à 1% d’autres gaz.

Pour reproduire ces conditions, et permettre ainsi aux êtres humains de respirer sous l’eau, les bouteilles que les plongeurs portent sur leur dos ne sont donc rien d’autre que plusieurs litres d’air comprimés à 200 bars environ.

Il existe bien entendu certains mélanges plus riches en oxygène, mais la majorité des bouteilles de plongées préparées pour les plongées communes sont pleines de l’air que l’on respire sur terre.