4 septembre 2006

Les biscottes font moins grossir que le pain

Sweet hazelnut cream and homemade cookies.Selective focus on the cookie with heart shape

Toute la vérité sur le pain total

Le contenu de cet article est PROUVÉ

C’est un réflexe quasiment inné, dès qu’on veut perdre un peu de poids et qu’on se lance dans un régime, on supprime le pain. Nombreux sont ceux qui croient en effet (à tort) que le pain, perçu comme un simple accompagnement du repas, n’est pas indispensable. Mais comme on ne peut souvent pas s’en passer, on le remplace par des biscottes.

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’aucun aliment ne fait plus grossir qu’un autre. Chaque aliment apporte un nombre de calories par gramme absorbé et selon la famille à laquelle il appartient, un certain nombre de glucides, de protéines, de lipides, etc. Pour ne pas grossir, il faut manger de tout en quantité raisonnable et sans absorber plus de calories qu’on en dépense.

Tout est donc question de quantité et de variété. Un petit bout de pain pendant le repas fait moins grossir qu’un paquet de biscottes grignoté devant la télé. Deux biscottes le matin avec une noix de beurre font moins grossir que la panière de pain qu’on « s’envoie » au resto en attendant l’entrée…

De nos jours, presque tout le monde s’accorde pour dire que le pain est un aliment sain et indispensable de l’alimentation. Ce n’est donc pas la composition du pain qui est à l’origine de cette « croyance ». Si l’on cherche du coté des calories non plus. Bien au contraire. La biscotte est presque une fois et demie plus calorique que le pain (380 Kcal pour 100 grammes de biscotte contre seulement 280 Kcal pour 100 grammes de baguette de pain).

Mais alors, pourquoi manger des biscottes quand on est au régime ? Je vous le demande… sans doute parce qu’on en mange moins. Pas glamour la biscotte ? Pas follement, pour obtenir l’équivalent en poids d’une demi baguette, il faut pas moins de douze biscottes et demie. Autant dire que même les grosses fringales sont calmées avant d’en avoir absorbé autant.