3 septembre 2013

Le ventilateur rafraichit l’air

0006461134C-849x565

Le contenu de cet article est PROUVÉ

 Une idée reçue pour vous rafraichir les idées !

Un ventilateur de type classique, c’est-à-dire non associé à un système de climatisation, ne rafraichit en fait rien, il brasse l’air ambiant. Certains s’imaginent même qu’il est capable de trier l’air chaud de l’air froid, ce qui tiendrait du miracle !

En réalité, le corps humain étant plus chaud que l’extérieur, il se forme autour de lui une zone de chaleur. Lorsque l’on porte un pull-over, on emprisonne cette zone de chaleur pour la conserver, car un pull ne chauffe pas directement mais empêche de perdre de la chaleur.

Le ventilateur, c’est le contraire : il souffle et donc déplace cette masse de chaleur qui nous entoure, tout en favorisant l’évaporation de la transpiration éventuelle, ce qui explique la sensation de frais qu’il procure. C’est le principe de température apparente, comme quand il y a du vent ou un courant d’air et que nous avons la sensation que la température diminue.

Ainsi, non seulement un ventilateur ne crée pas de froid, mais au contraire le moteur dont il dispose pour faire tourner ses pales dégage de la chaleur … comme tout moteur !

Le ventilateur a donc tendance à réchauffer l’air de la pièce où il se trouve, d’où la totale inutilité de le laisser allumé dans une pièce si on ne se trouve pas devant son tourbillon d’air pour le coup faussement rafraichissant (comme on peut le voir dans certaines salles de sport) [1].

- L’indice de refroidissement éolien au Canada.