9 décembre 2005

Le Père Noël est une invention de Coca-Cola

vector-santa-hat_Gkss0_8__L copie

Petit Papa cola…

Le contenu de cet article est PROUVÉ

 Les grands enfants n’en ont pas fini avec le Père Noël. Même s’ils ne croient plus en son existence, celui-ci fait encore l’objet d’une idée reçue, celle selon laquelle il serait la création d’une grande firme américaine de cola. Telle n’est pourtant pas la généalogie de celui qu’ils appellent Outre-Atlantique Santa Claus.

Le père du Père Noël n’est autre qu’un émigré des pays protestants de l’Europe célébré le 6 décembre, le canonisé Saint-Nicolas, en néerlandais Sinterklaas, de son vrai nom Nicolas de Myre, évêque de son état. Nul besoin d’aller chercher plus loin une consonance familière avec le “Santa Claus” des petits américains.

L’image du Père Noël a également suivi celle de sa dénomination. Longue barbe blanche, vêtu d’un long manteau et coiffé de sa mitre, le St Nicolas s’est mis à prendre du poids au 19° siècle, a troqué la mitre pour un bonnet, sa crosse pour un sucre d’orge et se débarrassa du Père Fouettard, ceci sous l’œil bienveillant d’un pasteur, auteur de contes de Noël, Clément C. Moore. Mais il doit le tournant de sa carrière à un illustrateur du journal new-yorkais Harper’s Illustrated Weekly, Thomas Nast. Celui-ci, en 1860, l’habilla de son manteau dans lequel il se sent bien au chaud puisqu’il l’a gardé jusqu’à ce jour.

1863_harpers

Ce n’est ensuite qu’en 1931 que le Père Noël devient ambassadeur de la société Coca-Cola, notamment parce que son costume était aux couleurs de la marque. L’hiver étant une période moins propice à la consommation de la célèbre boisson gazeuse, quoi de mieux qu’un symbole mondialement connu et immédiatement reconnu ? Reste que dans le Nord-Est de la France, les enfants sont doublement heureux puisqu’aux cadeaux de la St-Nicolas succèdent ceux du Père Noël.