10 novembre 2004

Le goûter du matin

Happy schoolboy with sandwich having snack in school

 

Le contenu de cet article est PROBABLE

Goûtez, goûtez, il en restera quelque chose (sur les hanches) !

Depuis quelques années des médecins plus ou moins nutritionnistes, relayés par les industries de la confiserie et de la barre chocolatée, insistent sur la nécessité d’un apport calorique au milieu de la matinée entre le petit-déjeuner et le repas de midi.

Les principaux arguments justifiant cette collation sont complètement “pipeau”.

Le« coup de barre » en fin de matinée n’est qu’un moment de fatigue et n’est pas la conséquence d’une hypoglycémie, c’est une baisse normale de la vigilance à cette heure-là.

Moins de 10% des enfants ne prennent pas de petit-déjeuner

Le goûter matinal augmente le nombre de prises alimentaires ; ce qui est connu pour favoriser le surpoids et l’obésité.