13 septembre 2004

Le froid tue les microbes

snowman_MJrd8bDO

Le contenu de cet article est PROUVÉ

« Froid, moi ? Jamais ! » disait le microbe
Un temps froid et sec est souvent béni des chasseurs invétérés des microbes ou autres obsédés de l’hygiène car le froid, paraît-il, tue les microbes.

Malheureusement pour nous, les microbes étant des petites bébêtes fort résistantes, une température entre -18 °C et +3 °C (celle de nos congélateurs et réfrigérateurs ordinaires) ne fait que limiter leur développement et les ralentit dans leur multiplication mais ne les élimine pas, provoquant leur hibernation qui prend fin lorsque la température remonte vers +10°. Dès que la température remonte vers 37 °C, ils se dédoublent rapidement. Par contre, une très haute température, à partir de 110 °C, les tue définitivement.

Ne vous réjouissez donc pas d’un hiver très froid car nous aurons vite fait de souffrir d’hypothermie bien avant eux, sachant que, même s’il est bien fermé, un congélateur peut renfermer quantité de microbes… qui dorment.

Consommer des produits préalablement congelés est plus prudent, non pas parce qu’ils seraient exempts de bactéries — certaines peuvent en effet survivre plusieurs années à -70°C —, mais parce qu’ils en contiennent moins.

Le nombre de bactéries dépend du temps passé à température ambiante : un produit congelé en compte donc moins qu’un produit qui vient d’être décongelé, qui lui-même en compte moins qu’un produit jamais congelé qui serait resté plusieurs heures à l’air libre.