16 mai 2004

Langue chargée

Digital visualization of a mouth

Le contenu de cet article est PROUVÉ

La langue est chargée de symboles et c’est tout !

Les lendemains de cuite ou quand nous sommes patraques ou parfois sans avoir de raison particulière, nous avons la langue chargée.

Un enduit blanchâtre la recouvre et la « sagesse » populaire dit que « c’est le foie » ou la digestion. Les savants qui savent et parlent latin appellent ça une langue saburrale.

En fait, le « chargement » de la langue ne vient que de l’épaississement de la salive. Quand nous avons trop bu d’alcool ou que nous avons de la fièvre ou une « gastro », nous sommes légèrement déshydratés et la salive est plus épaisse crée un dépôt sur la langue. Le mécanisme exact de la création de cet enduit reste mystérieux et n’a pas l’air d’intéresser grand monde.

Nous pouvons remarquer la même chose avec certains médicaments qui assèchent la bouche (antidépresseurs, somnifères, antivomitifs, etc.).

Si l’enduit est vraiment très blanc et découvre une zone irritée quand on le frotte, c’est une mycose. Il faut alors consulter.

Vous remarquerez en cherchant sur le Web que seuls les sites de médecines parallèles parlent encore de « langue chargée » comme d’un symptôme signifiant quelque chose.