15 juillet 2004

L’alcool réchauffe

Wine glass

Le contenu de cet article est PROUVÉ

L’alcool ne réchauffe que l’ambiance !

La température extérieure proche de zéro, personne pour nous réchauffer, boire un petit coup d’alcool fort ou plusieurs verres de vin semble permettre de se passer d’une couverture chauffante ou de la petite laine indispensable pour ne pas se retrouver en état d’hypothermie.

Si l’alcool produit une sensation de chaleur temporaire, celle-ci est trompeuse car elle n’est due en fait qu’à la dilatation des vaisseaux sanguins de la peau, la réalité n’est pas à un réchauffement global du corps comme pourrait le réaliser un réel apport calorique, en fait le corps se refroidit, l’alcool déplaçant la chaleur corporelle interne vers la surface de l’organisme. Cette sensation de chaleur cessera dès que la vasodilatation des vaisseaux prendra fin et la sensation de froid sera finalement plus intense encore, la température générale du corps ayant baissé à cause justement de cette perte de calories.

Finalement, même une bonne paire de chaussettes fera beaucoup mieux qu’un “40 degrés” vieilli en fût de chêne.