10 novembre 2004

La Vitamine C empêche de dormir

Fresh Orange fruits - Cut out

Le contenu de cet article est PROUVÉ

T’empêche personne de dormir !

Certaines personnes évitent de manger des oranges au repas du soir. Elles ont peur que la vitamine C contenue dans ces fruits nuisent à une nuit paisible et réparatrice.

La vitamine C a une réputation ancienne d’excitant et serait coupable de provoquer des insomnies. En fait il n’en est rien. En 1986, la Revue Prescrire dénonçait déjà cette idée reçue dans son numéro 58. « Il est habituel de dire que la vitamine C perturbe le sommeil. Nous avons cherché à vérifier cette impression dans la littérature internationale par l’interrogation d’experts et de laboratoires producteurs de vitamine C. Rien ne permet d’affirmer que la vitamine C perturbe l’activité cérébrale pendant le sommeil. Au contraire, une étude réalisée chez 18 volontaires sains rapporte les enregistrements EEG diurnes et nocturnes après prise au coucher de 4 grammes de vitamine C ou de placebo. Aucune modification des cycles ou de l’organisation du sommeil n’est retrouvée chez ceux qui ont absorbé la vitamine C. Aucun trouble fonctionnel n’est rapporté au réveil. Une autre étude réalisée en 1975 chez 54 volontaires étudiants en médecine de Strasbourg a comparé l’effet sur le sommeil du sécobarbital, de la vitamine C et du placebo : I gramme de vitamine C au moment du coucher n’a eu aucun effet statistiquement significatif sur le sommeil. »

Les doses données dans ces expériences (4 grammes de vitamine C) sont l’équivalent de 10 kg d’oranges ou de pamplemousses.

Dormez tranquille !