1 février 2005

Je suis anxieux à me faire un ulcère

Human body with a visible pain in the stomach

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Des p’tis trous, encore des p’tis trous !

Le stress et l’anxiété étaient auparavant considérés comme les causes directes et uniques de l’ulcère gastro duodénal, reléguant cette maladie au rayon purement psychosomatique. En fait, nous savons maintenant qu’il s’agit d’une maladie principalement infectieuse et contagieuse, causée par la présence d’une bactérie, l’Helicobacter Pylori (dont les découvreurs ont été récompensés par le prix Nobel de médecine en 2005), et accessoirement par la prise d’anti-inflammatoires, d’aspirine ou à cause du tabac. Ainsi, même si le stress semble être un facteur aggravant (ulcère de stress suite à un traumatisme majeur), il n’en est pas la cause.

La bactérie, présente chez 30 % de la population, même si elle ne se développe que chez 10 % des porteurs environ, est responsable de la détérioration de la muqueuse gastrique permettant à l’acidité de pénétrer, causant des brûlures d’estomac pouvant aller jusqu’aux vomissements. Les traitements les plus efficaces ne se cantonnent donc pas dans des cours de relaxation qui ne viendront de toute façon pas à bout d’H.Pylori, mais se résument en une prise d’antibiotiques visant à éradiquer la bactérie.