13 septembre 2004

J’ai une baisse de tension

stethoscope to measure blood pressure

J’ai une baisse de tension

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Quand est-ce qu’on baisse ?

Une idée reçue due à la confusion entre les causes et les conséquences.

Certaines personnes fatiguées, avec des “vertiges” ou même des “malaises”, disent souffrir de baisses de tension. En effet, leur pression artérielle est plutôt basse, parfois un peu plus basse que d’habitude. Souvent, si la pression artérielle est mesurée correctement, la baisse de pression artérielle n’est même pas significative.

La pression artérielle du corps humain ne baisse pas sans raison. Il faut une cause. L’origine d’une baisse de tension peut être multiple (cardiaque, endocrinienne, psychique, neurologique, etc.) Et c’est cette cause qu’il faut soigner (si c’est possible) pour que les symptômes ne réapparaissent pas. Heureusement, la maladie qui cause l’hypotension est souvent bénigne, mais pas toujours.

Les médicaments proposés dans les baisses de tension (Hept-a-myl® ou Praxinor® ou Séglor®) ont à peu près autant d’effet sur la pression artérielle qu’un bol de pipi de chat.

Donc nous ne souffrons pas de “baisses de tension”, mais d’une maladie qu’il faut rechercher et soigner.