20 mai 2004

J’ai un cor au pied qui pousse

barefoot-print-elements-glossy-icon_fykQyTId

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Pour chasser le cor, il faut faire taire la corne !

Cors aux pieds, œils de perdrix, durillons : ce sont de petits maux parfois très douloureux.

Pour les supprimer, l’intervention d’un pédicure est souvent la meilleure solution. Toutes sortes de remèdes plus ou moins risqués et efficaces sont en vente ou en cuisine. Et malgré tout ça, le durillon « repousse ».

En fait le cor est simplement dû à une agression de la peau. Le plus courant est un pied un peu déformé avec un appui plus important à un endroit. À cet endroit la peau, pour résister à l’appui, se durcit et s’épaissit. C’est le durillon.

Il n’y a donc pas de « noyau » à enlever et le cor n’a aucune vie propre ; c’est une callosité et non un kyste ou une tumeur.

Il faut donc l’enlever ou plutôt le racler et surtout traiter (si possible) la cause.