22 juin 2005

Il y a douze constellations zodiacales

vintage-zodiac-constellation-of-northen-stars_fk0Vm9___L

Ils nous mènent en bateau avec leur zodiaque

Le contenu de cet article est PROUVÉ

 

Dans leur précipitation à vouloir faire de l’être humain un pantin entre les mains des astres et des planètes, les astrologues en ont oublié de vérifier si les fondements astronomiques de leur “art” collaient à la réalité du ciel.

Mal leur en prit, car effectivement, en plus de n’être qu’un effet de perspective, le zodiaque tropique (normalement déterminé par les constellations traversées par l’écliptique) n’a pas douze signes, comme les charlatans du ciel aimeraient qu’on le croie, mais bien treize. En effet, entre Scorpion et Sagittaire a été oublié Ophiucus, ou le Serpentaire, dont le passage du soleil dans la constellation est pourtant loin d’être négligeable car il dure tout de même trois fois plus longtemps que dans celle du Scorpion !

Ainsi, il ne faut pas mélanger le zodiaque tropique, utilisé par la majorité des astrologues et dont la réalité n’est qu’à proportion des inepties astrologiques, et la bande écliptique avec ses 88 constellations, utilisée par les astronomes et reflétant la réalité de la voûte stellaire telle que perçue depuis notre petite planète. Etant donné les grosses lacunes astronomiques des astrologues, faut-il encore s’étonner de ce que les horoscopes soient toujours faux ?

- Ciel des astronomes vs ciel des astrologues

- Les constellations traversées par l’écliptique