Close

5 novembre 2005

Il faut prononcer challenge à l’anglaise

Parler français, un challenge pour certains…

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Quelle ringardise que de prononcer à la française, au pire avec l’accent titi, tous ces mots originaires d’outre-Manche ou d’outre-Atlantique ! Le plus bel exemple : le fameux challenge, mis ces temps-ci à toutes les sauces. C’est tellement plus « classe » avec l’accent anglais !

Et pourtant ! Challenge est un mot cent pour cent français, et même l’un des plus anciens mots de la langue française. Directement dérivé du latin « calumniare », il apparaît dans sa forme actuelle ou dans sa variante « challonge », dès le Moyen-Age où il signifie « accuser publiquement », ou « défier ». Pas très loin de son sens actuel…

Les anglais nous l’empruntent, comme beaucoup d’autres mots, mais le français ne l’oublie jamais au cours de son histoire, contrairement aux fameuses « bougette » (budget) ou « fleurette » (flirt). Tel qu’en lui même, notre challenge toujours prononcé « chat-lange » traverse ainsi les siècles, jusqu’au vingtième… Et là, Dieu sait ce qui lui arrive, le voici affublé soudain par certains d’une peu convaincante et surtout inutile prononciation anglo-saxonne. Quant on connaît l’origine du mot, on en sourit…

Ce qui serait « classe », ce serait de le prononcer conformément à son étymologie, et d’expliquer celle-ci à ceux qui ne manqueront pas de nous en faire la remarque.

%d blogueurs aiment cette page :