Close

11 mars 2006

Il est toléré de passer à l’orange

Les oranges pressés donnent des amendes salées !

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Beaucoup de gens s’imaginent être dans leur bon droit lorsqu’ils passent à l’orange. Bon nombre d’entre nous accélèrent même pour franchir le feu avant qu’il ne passe au rouge. Grave erreur !

L’article R412-31 du code de la route impose de s’arrêter au feu orange, car le feu orange, comme le rouge, est un feu d’arrêt :

Tout conducteur doit marquer l’arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l’allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.” (Notez au passage que le code voit jaune le feu que nous qualifions communément d’orange)

Le seul cas de figure dans lequel il est possible de le franchir est donc clairement lorsque l’on se trouve trop près pour s’arrêter dans de bonnes conditions de sécurité ; à savoir que le véhicule se retrouverait alors au milieu de l’intersection, ou encore que l’on risquerait de se faire percuter par le véhicule suiveur éventuel.

La seule bonne attitude est donc de se déplacer à une vitesse telle qu’elle permette de s’arrêter correctement, sans oublier qu’en ville la limite légale est de 50 km/h.

%d blogueurs aiment cette page :