1 décembre 2004

Éliminer les toxines

Computer generated 3D photo rendering.

Le contenu de cet article est PROUVÉ

Il n’y a pas de poison qui intoxique l’organisme à petit feu !
Les médecines parallèles proposent diverses stratégies pour « éliminer les toxines » qui s’accumuleraient dans le corps : le jeûne, les massages, les bains, la transpiration, les lavements ou des préparations à boire ou à avaler (vendues fort cher).

Une toxine est une substance toxique biologique, c’est-à-dire produite par une plante, un animal (venin) ou des microbes. Une toxine dangereuse ne peut pas s’accumuler dans l’organisme sans que cela n’enclenche une réaction du système immunitaire pouvant aller jusqu’à l’endommagement du foie ou des reins, ou à de graves maladies (tétanos, botulisme…). Il n’existe pas de méthode pour fortifier le système immunitaire.

Ce que les adeptes des médecins parallèles craignent peut-être sont les déchets produits naturellement par le corps (et qui ne sont pas tous toxiques) comme l’urée ou la créatinine dont l’excès dans le sang ou les urines signe une insuffisance rénale. Là encore, aucun remède ne peut aider les reins à faire leur travail. Un autre déchet, l’ammoniaque, qui résulte de la dégradation des protéines, est toxique pour le cerveau et son excès dans le sang peut entraîner la mort. Seul un traitement médicamenteux ou une transplantation hépatique peut soigner cette complication de la cirrhose.

Une autre source d’inquiétude sont les OGM, ces plantes génétiquement modifiées afin qu’elles produisent “naturellement” les toxines qui les défendront contre les insectes. Ces substances n’altèrent pas le bon fonctionnement du système digestif.

Il n’y a donc pas de remède pour fortifier le système immunitaire, éliminer les toxines ou nettoyer les déchets du métabolisme. Un corps sain et bien nourri s’en charge tout seul !