28 décembre 2013

Le logo d’Apple est un hommage à Alan Turing 

iu

On est un peu paumé dans cette histoire

En décembre 2013, la reine d’Angleterre accordait à titre posthume la grâce royale à un mathématicien anglais, près de 60 ans après son décès. Condamné pour homosexualité dans les années 50, cette réhabilitation très réclamée reconnaissait implicitement l’absurdité de cette loi indigne et d’autant plus cruelle qu’elle avait probablement mené le « coupable » au suicide, alors même qu’on estime qu’il a personnellement permis, grâce à son travail, que soient épargnées des milliers de vies humaines.

Au-delà de sa propre postérité, le nom d’Alan Turing est également associé à une société qui, plus que n’importe quelle autre, suscite passions et controverses : Apple.

Et plus particulièrement son logo, reconnaissable entre mille et qui représente une pomme croquée. Apple n’est pas qu’une marque d’ordinateur, c’est aussi un phénomène de société qui défie parfois toute logique. Le mythe créé autour de son créateur emblématique, idolâtré comme une rock-star par ses fans, ou les queues interminables devant les magasins des semaines avant la sortie d’un nouveau modèle de téléphone ou d’ordinateurs ne sont que quelques exemples de la place qu’a pris cette marque dans la culture populaire.

Rien de surprenant donc à ce que l’origine de ce logo fasse l’objet de théories plus ou moins exotiques, mais l’une d’elle particulièrement alambiquée reste relativement tenace : celle de l’hommage à Alan Turing qui a d’ailleurs au moins le mérite d’être poétique.

Revenons un petit peu en arrière. Nous sommes en 1954, soit une vingtaine d’années avant la création d’Apple. Le génial mathématicien anglais décède dans des conditions so romantic ! Condamné deux ans auparavant à la castration chimique après que son homosexualité ait été révélée (un délit en Grande-Bretagne jusqu’en 1967), Alan Turing meurt en croquant une pomme empoisonnée au cyanure*.

Une fin tragique pour ce scientifique de haut vol qui a notamment mis au point les algorithmes permettant de décoder les messages de l’armée allemande, et en particulier ceux réputés inviolables de la fameuse machine Enigma, jouant ainsi un rôle déterminant dans la victoire des Alliés.

Une pomme croquée, un mathématicien adulé, une fin de conte de fées, il n’en fallait pas plus pour que l’on voit dans cette pomme croquée de la firme Apple, un hommage des pères du Macintosh à l’un des pères de l’informatique moderne. Pour autant que l’on sache, il n’en est rien. Et cette explication est d’ailleurs relativement fantaisiste. L’hommage à Alan Turing pourrait se concevoir mais utiliser un signe de mort et d’empoisonnement pour une firme fabriquant des ordinateurs serait assez curieux. Le logo de 1976 est composé de six bandes de couleurs pouvant facilement être confondues avec le drapeau arc-en-ciel, mais en 1976 ces couleurs n’évoquaient pas comme aujourd’hui la communauté gay et d’ailleurs aucun des fondateurs d’Apple n’était gay, ce qui exclut un clin d’œil communautaire. D’autant que si l’on regarde bien, ce ne sont pas les mêmes couleurs.

À moins que l’origine du logo n’ait pas d’histoire (Steve Job mangeait des pommes, il décide d’appeler sa boite Apple, et rien de plus), le plus probable reste que la fameuse pomme soit celle de Newton, autre génie des sciences dont on dit qu’il aurait compris les lois de la gravité en en prenant une sur le coin du crâne. Ce rapport à Newton est facile à vérifier, le premier logo d’Apple computer compagnie le représentait adossé à un arbre, une pomme au-dessus de la tête. Difficile de faire moins allégorique.

Mais alors pourquoi une pomme croquée ? Selon toute vraisemblance et de l’avis même de Rob Janoff, le graphiste qui a créé ce logo, c’était tout simplement pour éviter qu’elle soit confondue avec une tomate. Décevant, certes, mais probablement authentique.

* Il n’existe pas de preuves formelles car la pomme retrouvée croquée à côté de son corps n’a jamais été analysée mais Alan Turing était un inconditionnel de Blanche Neige et cette version de sa mort est très largement considérée comme la plus plausible.